Archives des tags : circuit hydraulique

Technicien de maintenance des eaux à usage de santé et de bien-être. Un métier au cœur de l’établissement

Le technicien de maintenance, spécialisé dans les eaux de santé et de bien-être, exerce sa fonction au sein des installations techniques des établissements d’hydrothérapies (établissements thermaux, thalassothérapies, centres thermo-ludiques, SPA).

Il occupe un poste clé dans le fonctionnement de l’établissement. Il est le garant de la bonne qualité de l’eau et du fonctionnement des réseaux de traitement tout en respectant scrupuleusement les normes en vigueur. Son action s’étend de la gestion de l’adduction d’eau jusqu’à l’évacuation des eaux utilisées.

C’est un métier dynamique qui ne connait pas de routine. En effet, le technicien doit assurer la protection de la santé des usagers de l’établissement. Il doit s’assurer de la bonne qualité sanitaire des eaux dans sa globalité (de son traitement à son évacuation) afin de lutter contre toutes pollutions et infections.

Source : Greta Aquitaine
Source : Greta Aquitaine

Les missions quotidiennes d’un technicien de maintenance

  • Sécurité des réseaux et du stockage de l’eau thermale
  • Contrôle sanitaire quotidien
  • Application des protocoles et procédures de désinfection
  • Suivi des normes de la DDASS
  • Assurer la maintenance préventive et curative des installations
  • Traitement de l’eau
  • Respect des procédures d’hygiène, de qualité, de santé et de sécurité

Les compétences requises pour ce poste :

  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie (avoir un rôle d’interface avec le service technique et d’hygiène)
  • Assurer une veille documentaire, réglementaire et technique
  • Maîtriser le fonctionnement d’un réseau hydraulique
  • Identifier la qualité d’eau et la réglementation qui s’applique à cette catégorie
  • Rédiger un carnet sanitaire d’un réseau quotidiennement
  • Participer à la démarche qualité ou de certification d’un établissement de santé

 

Les formations :

Le baccalauréat est nécessaire afin d’accéder aux formations spécialisées

  • Baccalauréat Scientifique
  • Baccalauréat TI2D – Sciences et Technologies de l’Industrie et du développement Durable
  • Baccalauréat STL avec ses spécialités Biotechnologies Sciences physiques et chimiques en laboratoire

Bac + 2

BTSA GEMEAU : gestion et maitrise de l’eau

DUT génie biologique option génie de l’environnement

Formation Bac+2 aux métiers de l’environnement : assainissement, déchets et propreté

Bac + 3

La licence professionnelle « Mention Métiers de la santé : Technologies, Parcours : Gestion des eaux à usage santé » de l’université de Bordeaux, à travers son Institut du Thermalisme, prépare spécifiquement à cette activité

Salaire débutant

1500€ Brut + prime pour les astreintes