Actualités O’emploi

Esthéticienne au sein d’un établissement thermal ou de thalassothérapie, un métier au service du bien-être

Les centres de thalassothérapie, les établissements thermaux et les balnéothérapies disposent de SPA dans lesquels l’esthéticienne joue un rôle clé. L’esthéticienne est une spécialiste des soins esthétiques et des cosmétiques, dans le respect des techniques et des règles d’hygiène.

Elle est la vitrine de l’établissement puisqu’elle assure un accueil de qualité, renseigne le client sur les différentes prestations tout en prodiguant des soins du corps et du visage adaptés aux différents types de peau. L’esthéticienne a de multiples missions tout au long de la journée.

Pour exercer ce métier de spécialiste du bien-être et de la beauté, de nombreuses qualités sont requises. En effet, il faut faire preuve de politesse face à toutes les situations, être disponible et à l’écoute tout en étant discrète…une bonne résistance physique et une apparence soignée sont également appréciables.

fondslider

 

L’esthéticienne doit être compétente et avoir une parfaite connaissance dans les domaines suivants :

  • Des différents types de peau et de leurs besoins
  • Des protocoles d’hygiènes
  • Des techniques de soins et de modelages
  • Des techniques de vente

Quelles formations pour devenir esthéticienne ?

CAP Esthétique Cosmétique

Bac Professionnel esthétique, Cosmétique et parfumerie

BTS Esthétique, Cosmétique et Parfumerie (différentes options sont alors disponibles : management, cosmétologie, Formation-Marques)

En complément, l’esthéticiennes peut suivre une formation d’agent thermal (DU d’Hydrothérapeute) afin de diversifier son savoir-faire en réalisant des soins spécifiques au milieu du bien-être par l’eau.

Technicien de maintenance des eaux à usage de santé et de bien-être. Un métier au cœur de l’établissement

Le technicien de maintenance, spécialisé dans les eaux de santé et de bien-être, exerce sa fonction au sein des installations techniques des établissements d’hydrothérapies (établissements thermaux, thalassothérapies, centres thermo-ludiques, SPA).

Il occupe un poste clé dans le fonctionnement de l’établissement. Il est le garant de la bonne qualité de l’eau et du fonctionnement des réseaux de traitement tout en respectant scrupuleusement les normes en vigueur. Son action s’étend de la gestion de l’adduction d’eau jusqu’à l’évacuation des eaux utilisées.

C’est un métier dynamique qui ne connait pas de routine. En effet, le technicien doit assurer la protection de la santé des usagers de l’établissement. Il doit s’assurer de la bonne qualité sanitaire des eaux dans sa globalité (de son traitement à son évacuation) afin de lutter contre toutes pollutions et infections.

Source : Greta Aquitaine
Source : Greta Aquitaine

Les missions quotidiennes d’un technicien de maintenance

  • Sécurité des réseaux et du stockage de l’eau thermale
  • Contrôle sanitaire quotidien
  • Application des protocoles et procédures de désinfection
  • Suivi des normes de la DDASS
  • Assurer la maintenance préventive et curative des installations
  • Traitement de l’eau
  • Respect des procédures d’hygiène, de qualité, de santé et de sécurité

Les compétences requises pour ce poste :

  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie (avoir un rôle d’interface avec le service technique et d’hygiène)
  • Assurer une veille documentaire, réglementaire et technique
  • Maîtriser le fonctionnement d’un réseau hydraulique
  • Identifier la qualité d’eau et la réglementation qui s’applique à cette catégorie
  • Rédiger un carnet sanitaire d’un réseau quotidiennement
  • Participer à la démarche qualité ou de certification d’un établissement de santé

 

Les formations :

Le baccalauréat est nécessaire afin d’accéder aux formations spécialisées

  • Baccalauréat Scientifique
  • Baccalauréat TI2D – Sciences et Technologies de l’Industrie et du développement Durable
  • Baccalauréat STL avec ses spécialités Biotechnologies Sciences physiques et chimiques en laboratoire

Bac + 2

BTSA GEMEAU : gestion et maitrise de l’eau

DUT génie biologique option génie de l’environnement

Formation Bac+2 aux métiers de l’environnement : assainissement, déchets et propreté

Bac + 3

La licence professionnelle « Mention Métiers de la santé : Technologies, Parcours : Gestion des eaux à usage santé » de l’université de Bordeaux, à travers son Institut du Thermalisme, prépare spécifiquement à cette activité

Salaire débutant

1500€ Brut + prime pour les astreintes

Educateur sportif dans un établissement thermal ou de thalassothérapie. Une pratique sportive à adapter à chaque patient

7-SALLE-FITNESS-854x551

Les établissements thermaux, de thalassothérapie ou encore les centres de bien-être et de détente disposent de salles de sport ou de bassins aquatiques dédiés à une pratique sportive. Ces espaces sont mis à disposition des curistes, des clients à la journée ou encore des personnes extérieures. Dans ce type de structure, l’éducateur sportif fait face à une grande variété de clientèle. Il doit donc adapter les exercices et les explications en fonction du public qu’il a en face de lui.

L’éducateur sportif est amené à exercer des cours collectifs, individuels, avec du matériel mais également des cours en espace aquatique.


Thalassothérapie Pornic – Cours de sports

Pour devenir éducateur, il faut avoir différentes qualités : de la pédagogie, de la patience ainsi qu’un sens des responsabilités. En complément, une bonne condition physique et de l’endurance sont demandées.

 

L’éducateur sportif doit être compétent dans les domaines suivants :

  • Organisation de cours
  • Encadrement personnel d’un patient
  • Encadrement des cours collectifs
  • Réalisation d’un programme sportif adapté aux pathologies et aux demandes de chaque patient, tout en veillant à son bien-être et à sa santé
Image associée
Thalassothérapie Riva Belle – Cours d’Aquagym

Quelles formations pour devenir éducateur sportif dans un établissement thermal, de thalassothérapie ou de bien-être et de détente ?

Il faut tout d’abord être titulaire du PSC 1 (Prévention et secours civique niveau 1)

Niveau bac : Le BEES (Brevet d’état d’éducateur sportif) ou le BPJEPS (Brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Education populaire et du Sport) correspondent à un niveau baccalauréat.

Niveau bac +3 : Une licence en STAPS permet également se préparer à la profession.

Niveau bac +5 : Un master STAPS (Sciences techniques des activités physiques et sportives) est également un diplôme permettant d’exercer cette profession et d’y évoluer plus facilement.

Le diplôme du BEESSAN (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif aux Activités de la Natation) vient en complément d’une formation. Il permet d’enseigner la natation, de réaliser des cours collectifs en piscine ainsi que de surveiller sans limitation tous types de baignade.

Salaire : 1 200€ net mensuel pour un débutant

SPA Manager, un métier entre bien-être, management et commerce

Nouvelle-photo-jacuzzi-pour-gu

Source photo : Thalassothérapie de Rosscof

Le SPA Manager exerce ses fonctions de responsable au sein d’un établissement thermal, d’une thalassothérapie, d’un SPA ou d’un hôtel. Il a pour mission la gestion intégrale de la partie santé et bien-être de l’établissement. En effet, il doit gérer tant le côté relation humaine avec son équipe, que l’aspect commercial de la structure dans le but d’une réussite financière. Le SPA Manager est une personne aux qualités multiples en raison du nombre de tâches à réaliser au sein de l’établissement (Gestion de la satisfaction des clients, promotions de la structure, suivi de la qualité des soins, planning de l’équipe, garantir la qualité des prestations, relation presse…).

 

Pour devenir SPA Manager, en plus de la formation, il faut être doté de certaines qualités :

  • Avoir un bon contact et un bon relationnel
  • Avoir une autorité et une prestance naturelle
  • Avoir le sens de l’organisation
  • Etre dynamique, motivé et disponible

 

Le Spa Manager est compétent dans les domaines suivants :

  • Connaissance du milieu du thermalisme, de la thalassothérapie, de SPA et des différents soins (bien-être et de santé)
  • Connaissance marketing
  • Management d’équipe
  • Compétences dans les ressources humaines
  • Notion de gestion
  • Compétences dans la communication
  • 2eme langue appréciée
  • Maîtrise des outils informatiques (logiciels de gestion de SPA…)

 

Devenir Spa Manager, quelles formations ?

Le métier de SPA Manager est accessible après certains diplômes mais nécessite souvent une expérience dans le milieu.

Salaire 

1500 € net mensuel pour un débutant

Diététicien dans un centre de remise en forme et de bien-être par l’eau, un métier riche et varié

1489055887-1468297629

Un diététicien exerce son activité au sein d’un centre thermal ou d’une thalassothérapie. Il joue un rôle important durant la cure du patient en lui permettant de réapprendre les bons gestes en rapport avec sa pathologie. En effet, il veille à l’équilibre alimentaire des curistes afin d’améliorer la qualité de leur quotidien et les effets de la cure thermale sur l’organisme.

Le diététicien doit disposer d’un très bon sens du relationnel ainsi que de la patience et un certain « tact ».

Le diététicien est compétent dans les domaines suivants :

  • Réaliser et animer des conférences sur des thèmes spécifiques
  • Créer des ateliers et des formations culinaires
  • Gérer un espace tisanerie
  • Elaborer des menus sur mesure en fonction de chaque patient
  • (Ré)Apprendre l’hygiène alimentaire en fonction de la pathologie

Devenir diététicien en milieu thermal et thalassothérapie : quelles formations ?

  • BTS Diététique (2 ans)
  • DUT Génie Biologique option diététique (2 ans)
  • Licence santé et bien-être par l’alimentation peut venir compléter votre diplôme

Salaire

Débutant 1 300 € net par mois

Débouchés

La présence d’un diététicien est un atout pour les établissements de santé et de bien-être par l’eau (centres thermaux et thalassothérapies). L’alimentation est reconnue comme étant un facteur important dans le contrôle de l’évolution d’un grand nombre de pathologies.

Actuellement, les établissements ne disposent pas tous de diététicien. Du fait que cette pratique ne soit pas encore totalement répandue mais tant à se développer. De ce fait, la création de ce type de poste entraîne des missions riches et variées afin de mettre en place la « diététique » au cœur du séjour, pour d’aider au mieux les patients.

 

Source Photo : Thermes le Boulou

L’institut du Thermalisme : L’école spécialisée dans les eaux de santé et de bien-être

institut thermalisme

Située au centre-ville de Dax, 1er ville thermale de France, l’Institut du thermalisme accueille chaque année des étudiants se spécialisant dans les métiers des eaux de santé et de bien-être. L’institut du thermalisme, unique établissement de ce genre est rattaché à l’Université de Bordeaux, il propose des formations allant du BAC au BAC+5. Il a pour vocation le développement de l’Enseignement et la Recherche dans les domaines de l’eau, la santé et le bien-être.

 

L’école 

L’institut du thermalisme est la seule école de France proposant des formations dans le domaine du thermalisme et des eaux de santés allant du niveau Bac +1 à Bac +5. Il propose des formations initiales ou en alternances, mais également des sessions continues pour les adultes en reprise d’étude. Toutes les formations proposées sont reconnues par l’état.

Cette école propose une surface totale de 1600 m² dédiée à l’enseignement et à la recherche. Elle dispose d’équipement tel que des laboratoires de recherche utilisés également dans un cadre pédagogique, d’un hall technologique dédié à la recherche appliquée, d’un amphithéâtre de 200 places et de salles de cours équipées.

Depuis son ouverture en 2000 par le Ministère de l’éducation Nationale, l’Institut du thermalisme est devenu un outil incontournable pour l’ensemble de la profession thermale. Il a pour ambition de donner au thermalisme français et au domaine des eaux de santé un niveau de référence reconnu à l’échelle de l’Européenne.

L’institut axe son programme sur l’expérimentation des nouvelles technologies sur chacune des trois missions essentielles que sont :

– la recherche
– la formation
– la documentation et la communication

 

Les formations : (toutes les admissions se font sur dossiers, puis sur entretiens) :

Bac +1 : Diplôme universitaire (DU)

  • DU gestion management des activités d’hydrothérapie, santé et bien-être
  • DU infirmier(e) en milieu thermal
  • DU masseur kinésithérapeute en milieu thermal
  • DU pratique des soins en hydrothérapie

Bac +3 : Licence professionnelle 

Bac +5 Master

  • Master professionnel MPS spécialité eau santé

Kinésithérapeute en milieu thermal, une spécialisation dédiée au mieux-être du patient

laprestelesbains_h6a2412bd

Source photo : La chaîne thermale du Soleil, Thermes de La Preste les Bains

Le kinésithérapeute exerce son métier dans les centres thermaux, les établissements de thalassothérapie ainsi que dans des centres de remises en forme et de bien-être (SPA et Balnéothérapie). Le kinésithérapeute est spécialiste de la rééducation motrice et fonctionnelle des patients en fonction de leur pathologie.

Un kinésithérapeute dans le milieu thermal ou en centre de thalassothérapie n’est pas confronté aux même quotidien qu’un kinésithérapeute en cabinet. En effet dans les centres utilisant l’eau et les boues thermales, les techniques ne sont pas les mêmes. La peau ne réagit pas de la même façon et les soins doivent être ajustées. De plus, les pathologies traitées dans ces établissements ne sont pas similaires à celles dans les cabinets. Le kinésithérapeute doit constamment s’adapter pour faire face à chaque situation.

Il doit avoir à la fois un très bon sens du contact et du relationnel tout en ayant une importante capacité d’écoute et d’observation face aux patients.

Les missions d’un kinésithérapeute sont diverses et variées : 

  • Réaliser des soins manuels, à base d’eau et de matériels en suivant des protocoles
  • Adapter le soin ou la prestation à chaque type de client en fonction d’une contre-indication ou d’une pathologie
  • Entretenir la mobilité et l’usage des articulations
  • Instaurer une relation de fidélité avec le patient ou le client. Avoir un sens du relationnel et de la courtoisie afin d’accompagner physiquement et psychologiquement le patient vers un mieux-être
  • Réaliser des soins en piscine collective
  • Réaliser les processus de sécurité et d’hygiène

Devenir kinésithérapeute en milieu thermal : quelles formations ?

Afin de devenir masseur kinésithérapeute, il est conseillé de réaliser un Baccalauréat Scientifique (BAC S). Cette formation permet d’acquérir les bases de l’anatomie, de la biomécanique…

L’entrée en école de kinésithérapie se fait sur concours après le baccalauréat. Celui-ci obtenu, vous intégrez une école (durant 3 à 5 ans) afin d’obtenir un diplôme d’état (DE), il existe environ 40 écoles réparties dans toute la France.

Dès l’obtention de ce diplôme vous pouvez suivre une formation à l’Institut du thermalisme de Dax, afin de valider un Diplôme d’Université (DU) Masseur kinésithérapeute en milieu thermal.

 

Salaire :

Débutant 1 800 € brut par mois

Hôtesse d’accueil au sein d’une thalassothérapie ou dans un établissement thermal

sam_th_018_accueil_corentin_mossiere

Source photo : La chaîne Thermale du Soleil – Thermes de Saint Amand les Eaux

Une hôtesse d’accueil renseigne et oriente le patient en fonction de ses attentes et des soins proposés, elle est le premier contact du client avec l’établissement.  L’hôtesse a également des missions de réceptionniste téléphonique et de secrétariat. Dans un établissement thermal, de thalassothérapie ou encore dans les balnéothérapies ou les SPA, l’hôtesse d’accueil doit être capable de renseigner le client sur l’ensemble des soins dispensés par l’établissement afin de le conseiller au mieux. Elle a également à sa charge la prise de rendez-vous des soins de bien-être ou encore la réalisation des plannings des curistes. Le poste d’hôtesse d’accueil est varié et diversifié, l’hôtesse doit être polyvalente et réactive afin de réaliser toutes ses tâches au cours d’une journée.

L’hôtesse d’accueil en milieu thermal et de thalassothérapie est compétente dans les domaines suivants :

  • Excellente présentation
  • Sens du relationnel
  • Polyvalence et réactivité (accueil téléphonique, secrétariat, renseignements, prise de rendez-vous…)
  • Connaissance des soins du SPA
  • Connaissance des soins de cures

 

Quelles formations pour devenir hôtesse d’accueil en milieu thermal ?

Une qualification n’est pas obligatoire pour être recrutée. Il est cependant fortement conseillé de posséder un diplôme tel qu’un :

– BAC pro gestion-administration,
– BTS tourisme

Afin de travailler au sein d’un établissement de soins thermaux de thalassothérapie ou bien d’une balnéothérapie, il est conseillé d’obtenir une licence professionnel métier de la forme. Celle-ci permettra d’évoluer au sein de l’entreprise vers un poste avec de plus importantes responsabilités.

Des écoles privées proposes également des formations spécifiques aux milieux du bien-être (Académie Guinot Mary Cohr, Ecole SPA Elysées Marbeuf…)

Salaire :

1 200 € net débutant

Hydrothérapeute, un métier de bien-être au contact du patient

bain-bouillonnant

Source photo : Thermes de Bagnols les Bains

L’hydrothérapeute exerce son métier dans des centres thermaux ou des centres de thalassothérapies en exécutant la prescription du médecin de cure.

L’hydrothérapeute est capable de réaliser l’ensemble des soins humides (à base d’eau, d’algues ou de boues) et certains soins secs, en suivant des protocoles d’hygiène et de sécurité précis. C’est un métier au contact du patient, puisque l’hydrothérapeute prend en charge le patient au cours de la totalité du soin.

Au cours de sa journée, l’hydrothérapeute est amené à effectuer différents soins auprès des curistes et des clients :

  • Bains
  • Enveloppement d’algues
  • Pose de boue
  • Hydrojet (matelas d’eau)
  • Douche à jets
  • Douche sous-marine …

L’hydrothérapeute est compétent dans les domaines suivants :  

  • Réaliser des soins à base d’eau et de matériels en suivant des protocoles.
  • Adapter le soin ou la prestation à chaque type de client en fonction d’une contre-indication ou d’une pathologie
  • Instaurer une relation de fidélité avec le patient ou le client, il doit avoir le sens de contact et de la courtoisie
  • Réaliser les processus de sécurité et d’hygiène

 

Devenir Hydrothérapeute : quelles formations ?

Pour devenir hydrothérapeute, il n’existe pas UNE formation type. Il est préférable de suivre une formation dans le secteur du bien-être (CAP dans l’esthétique), de la santé ainsi qu’une formation (Certificat de qualification professionnelle) d’agent d’accompagnement en milieu thermal dans des centres de formations adaptés.

 

Il existe différentes formations pour obtenir un diplôme d’hydrothérapeute :

  • Les centres de thalassothérapie tels Hécate à Vichy, Thalatherm à Gréoux les Bains ou Hydra Tech à Nantes proposent des formations internes.
  • L’institut du Thermalisme de Dax, rattaché à l’Université de Bordeaux 2 propose, la seule formation universitaire diplômante et qualifiante dans ce domaine : Le Diplôme Universitaire (DU) pratique des soins en Hydrothérapie. C’est une formation en alternance accessible après le bac.

 

Après l’obtention de votre diplôme : quels débouchés ?

L’hydrothérapeute rencontre peu de difficulté dans la recherche de travail. En effet, son domaine de recherche est large entre les centres thermaux, le SPA, les Balnéothérapies et les centres de thalassothérapie. Son savoir-faire est très prisé par les établissements.

Salaire :

Débutant 1 200 € net par mois